Comment réussir sa reconversion professionnelle ?

Selon un sondage effectué par le groupe AEF, 64% des Français souhaitent changer de métier. Avez-vous déjà songé à vous reconvertir professionnellement ? Aspirez-vous à prendre une nouvelle direction dans votre existence ? Dans cet article, vous allez découvrir les raisons d’un tel choix, parfois périlleux, et les meilleurs moyens de réussir dans cette nouvelle voie.

Faire le point sur sa situation professionnelle

Toutefois, qui ne rêve pas d’évoluer ? Tous les employés ont envie de progresser sur le plan personnel et professionnel. Pour certains, la reconversion est la quête d’une bouffée d’air frais face à la routine. Pour d’autres, elle signifie un nouveau départ.

Comme évoqué en préambule, une transition de carrière peut s’avérer être un vrai dilemme. En effet, nul n’a envie de sauter sans parachute.

De nombreuses causes peuvent être à l’origine d’un changement de métier : salaire démotivant, travail oppressant, tensions entre collègues, rétrogradation, etc. Voyons de plus près les raisons profondes qui peuvent motiver une telle décision.

L’envie de quitter son travail et de se réinventer

La plupart du temps, les postulants au changement de carrière sont ceux qui ne trouvent plus de goût dans leur emploi actuel. Ils ressentent comme une erreur de casting ainsi qu’un sentiment d’ennui et de désintérêt à leur poste. Si la liste des choses qui vous indisposent au bureau s’étalent comme un long jour sans pain, alors oui, vous devez vous réinventer et repartir à zéro.

Le manque d’enthousiasme au travail en vous, le besoin de tout laisser tomber sont des signes de vos aspirations à de nouvelles réorientations. Dites-vous ce que vous souhaitez dans la vie et redonnez du sens à votre travail. Une reconversion, c’est réaliser son besoin de s’épanouir et de s’élargir vers de nouveaux horizons.

Votre décision ne doit pas se baser sur les influences de votre entourage et de votre situation géographique ou économique. Vous devez vous concentrer sur la réussite de votre parcours professionnel et avoir confiance en votre capacité. Votre épanouissement professionnel va de pair avec votre bien être.

Un bilan de ses besoins et de ses ressources

Pour se lancer dans un nouveau projet, le besoin de changement ne suffit pas. Il est indispensable de faire un bilan de compétence, évaluer les moyens nécessaires à la reconversion et estimer les risques potentiels.

Les réalités sur le terrain ne correspondent pas toujours aux perspectives. Prendre le temps de réfléchir et d’étudier les options sous tous ces aspects est une bonne méthode pour réussir dans une future carrière.

Repartir à zéro ou faire une refonte n’est pas forcément utile pour une nouvelle réorientation. Dresser une liste des ressources relatives à votre nouvelle orientation est une étape essentielle. Il suffit de connaitre les moyens requis à cette innovation. Alors vous conservez ce que vous avez déjà et vous vous procurez ce dont vous devez avoir en votre possession

Diverses capacités que ce soient techniques ou collatérales peuvent s’adapter d’une profession à une autre. Comme le cas d’un médecin qui soigne des malades et qui peut aussi devenir enseignant en transmettant ses connaissances ou d’un avocat assimilé à un agent commercial dans l’art de la persuasion.

Lorsque vous avez fini de faire le point sur les besoins et les ressources relatifs à votre nouvelle voie professionnelle, il vous appartient de prendre la décision finale et de franchir le cap.

Réaliser son projet de reconversion professionnelle

C’est la partie la moins facile d’une reconversion. En effet, après le temps des réflexions vient ensuite la concrétisation. Se mettre à l’œuvre mérite toute l’attention nécessaire pour maximiser vos chances de succès.

Comment réaliser cette reconversion et par où commencer ? La décision de changer de secteur d’activité ou de se réinventer professionnellement se succède à un challenge. Déterminer les rentabilités du marché et les risques liés à l’activité s’avèrent indispensable pour éviter de faire le mauvais choix.

Ces étapes concernent une vision de se projeter dans une carrière d’avenir à l’aide de formation et de consolidation des capacités. Il faut ajouter ensuite un accompagnement pour vous servir de guide.

Un changement de travail dans un secteur d’avenir

Le porteur de nouveau projet, en se lançant dans un nouveau monde professionnel, doit se fixer dans un secteur prometteur et attractif. Prometteur : si la carrière s’annonce sur le long terme, attractif : si elle est rémunératrice et avantageuse.

Parmi les importants fondements d’une reconversion professionnelle, la garantie pécuniaire se révèle toujours être le premier obstacle d’un projet. La rentabilité ne vient pas tout de suite après la réalisation d’une intention. Il faut souvent anticiper les pertes et les échecs.

S’informer sur les différents métiers, les délimitations géographiques, les saturations et les éventuelles concurrences, sert à définir les enjeux de la nouvelle voie professionnelle.

Pour monter un plan de réinvention, les détails techniques sont à prévoir. Les multiples parties administratives ne sont pas à minimiser aussi bien dans le coût que dans la durée. L’envie d’avancer à grande vitesse peut se ressentir, mais chaque pas doit être mesuré pour éviter les revers.

Garder en visuel son objectif, gérer son temps et savoir administrer son planning sont les actions qui garantissent la réussite.

Un accompagnement et ou une formation pour renforcer ses compétences

Un nouveau projet professionnel implique en principe une formation et de solides connaissances de base pour se familiariser avec ses nouvelles missions. Les formations à suivre peuvent être de courte ou moyenne durée.

Actuellement, on propose des méthodes d’accompagnement innovantes et spécifiques pour les porteurs de nouveau projet. Des professionnels sont d’ailleurs disponibles pour vous montrer la voie.

Sollicitez des conseils d’expert et partenaires pour vous assister à une réorientation professionnelle. Des conseillers expérimentés sauront vous guider pour vous lancer en toute assurance dans votre réinvention.

Pour une reconversion professionnelle réussie, il est nécessaire de bien se situer dans son métier actuel, de sentir le désir d’évoluer et de voir ses perspectives d’avenir. Le nouveau reconverti pourra disposer de divers soutiens pour maintenir le cap et atteindre son objectif : arriver à sa réorientation.

Emilie M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page