Devenir auxiliaire de vie scolaire

Vous souhaitez devenir auxiliaire de vie scolaire ou AVS ? Cela signifie que vous avez envie d’accompagner les enfants en maternelle ou les enfants en situation de handicap. Il s’agit d’une profession qui demande beaucoup de patience, d’écoute et d’amour. Dans la suite de cet article, découvrez comment devenir AVS.

Auxiliaire de vie scolaire : un métier passionnant

Le métier d’auxiliaire de vie scolaire n’est pas fait pour tout le monde. En effet, il s’agit d’un métier exigeant et difficile pour lequel il faut véritablement être passionné. Pour être AVS, il faut en avoir la fibre.

Car entre le manque de formation, le salaire assez bas et la précarité, il est faut réellement que cette profession soit une vocation et que la personne soit réellement engagée et décidée à aider les enfants handicapés. C’est un métier humain et indispensable qui peut offrir beaucoup de joie et d’amour mais qui demande un engagement total.

Auxiliaire de vie scolaire : un rôle exigeant

Les auxiliaires de vie scolaire sont employés par l’éducation nationale. Ils travaillent dans les établissements scolaire qui accueillent des enfants handicapés ou en difficulté. Leur admission dans un établissement est faite sur dossier après avoir postulé dans leur rectorat. Leur contrat peut durer jusqu’à 6 ans avant de se reconvertir ou de passer des formations supplémentaires pour évoluer dans leur carrière professionnelle.

Un AVS peut s’occuper d’un seul enfant ou de plusieurs enfants en même temps. Sa mission principale est de suivre les enfants en difficulté ou handicapés pour faciliter leur quotidien à l’école. En effet, en France, grâce à plus de 85 000 auxiliaires de vie scolaire, la scolarisation des enfants en situation de handicap est plus élevée. Il s’agit d’une profession riche en émotions qui est très utile puisque l’AVS permet l’inclusion des enfants en difficulté dans la classe.

Accompagnement, sociabilisation, suivi, les AVS sont là pour travailler avec des jeunes en difficulté dans les écoles, les collèges et les lycées. Bien souvent, ils travaillent avec plusieurs enfants en même temps (AVS collectif). Mais parfois, si un élève le nécessite, ils peuvent devenir AVS individuel et suivre un seul enfant. Grâce à leur travail, ils aident tout le personnel d’un l’établissement scolaire à intégrer des jeunes en situation de handicap. Autrement dit, l’AVS tient un rôle très important et très exigeant. C’est pourquoi ce métier est une véritable vocation.

Auxiliaire de vie scolaire : les différentes missions

L’auxiliaire de vie scolaire ne réalise pas de missions qui demandent des qualifications médicales. En effet, il intervient essentiellement dans la vie scolaire des enfants et cela comprend des activités très variées. Il peut aider un élève à faire ses devoirs, aider l’enseignant dans différentes tâches scolaires ou même aider lors des repas et pendant les interclasses.

Pour résumer, les missions de l’AVS consistent à intervenir dans la classe pour aider les enfants en difficulté. Il accompagne l’enseignant dans les déplacements ou lorsqu’il faut manipuler du matériel. Et il peut aussi aider pendant les sorties scolaires et participer au suivi des projets éducatifs. Pour finir, l’AVS est aussi là pour venir en aide aux familles et développer la communication entre les élèves.

Auxiliaire de vie scolaire : les différentes qualités

L’auxiliaire de vie scolaire doit être pourvu de différentes qualités à la fois humaines et techniques. Effectivement, pour exercer ce métier, il faut être dévoué, être capable de mettre les enfants en confiance, être à l’écoute, être compréhensif, aimer le contact humain, être capable de s’adapter rapidement, être en bonne forme physique et aussi être discret.

Comment devenir auxiliaire de vie scolaire ?

Pour devenir AVS, il faut avoir le baccalauréat ou posséder un diplôme équivalent. Pour postuler, il faut déposer sa candidature en ligne auprès de son rectorat. Par la suite, il faudra être recruté par un chef d’établissement qui vous proposera un contrat public d’un an qui pourra être renouvelé jusqu’à 6 fois.

Il faut savoir que jusqu’à maintenant, la profession d’auxiliaire de vie scolaire n’avait pas de formation dédiée. Mais à l’heure actuelle, le métier est encadré par un diplôme d’État. Il s’agit du DEAES (diplôme d’État d’accompagnement éducatif et social) et il offre une véritable reconnaissance.

Auxiliaire de vie scolaire : le salaire et l’évolution

L’auxiliaire de vie scolaire dispose d’un crédit de 200 heures par an pour suivre une formation. En général, l’AVS ne travaille qu’à temps partiel sur environ 23h30 par semaine en période scolaire. En ce qui concerne son salaire, l’équivalent temps plein approche les 1 126 euros. Et après 6 ans de métier, l’AVS peut passer des concours internes de l’enseignement pour évoluer vers des postes mieux rémunérés.

En conclusion, si vous souhaitez travailler comme auxiliaire de vie scolaire pour faciliter la scolarisation des enfants en situation de handicap, vous savez à présent quelles démarches doivent être effectuées et vous connaissez aussi les possibles évolutions de carrière d’un AVS.

Martin P.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page