10 métiers tendances pour se réorienter professionnellement

La reconversion professionnelle est une décision à ne pas prendre à la légère. Toutefois, elle séduit de plus en plus de personnes à l’approche de la trentaine. Les raisons d’un changement de métier sont multiples : un salaire insuffisant, des horaires de travail surchargés, un désintérêt pour les activités de l’entreprise ou tout simplement l’envie d’embrasser une carrière plus passionnante. Quoiqu’il en soit, si vous rêvez de nouveaux défis, orientez-vous vers un emploi plaisant et prometteur. Plusieurs secteurs recherchent des profils talentueux et offrent de bonnes perspectives d’évolution, dont les 10 métiers ci-après.

Coiffeur

Le coiffeur est un professionnel qui effectue la coupe et l’entretien des cheveux. Il fournit diverses prestations : lissage, shampoing, coloration, brushing, mise en plis, chignon, etc. Il peut même se spécialiser dans la taille de la barbe – dans ce cas, on parle alors de coiffeur-barbier.

C’est un secteur où la demande est forte, car les cheveux sont un intérêt esthétique et sont le reflet extérieur d’une bonne hygiène et de notre bien-être. Ils constituent donc des atouts sociaux et professionnels.

Pour exercer en tant que coiffeur, vous devez disposer d’un CAP métiers de la coiffure. Il vous faudra compléter votre CAP avec un BP Coiffure si vous souhaitez ouvrir un salon de coiffure.

Naturopathe

La naturopathie est une forme de médecine de plus en plus sollicitée. Cette pratique repose sur le pouvoir d’auto-guérison du corps pour traiter naturellement des troubles comme la fatigue, les allergies, la migraine, le stress, l’anxiété, l’arthrose, etc. Le naturopathe s’appuie sur diverses méthodes comme le sport, le jeûne, la phytothérapie ou encore l’aromathérapie.

La naturopathie est une profession libérale, de sorte qu’aucun diplôme n’est requis pour ouvrir un cabinet. Cependant, il est préférable de posséder des certifications professionnelles pour augmenter votre crédibilité. Vous pouvez suivre une formation au Campus de Minecourt ou au Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA) d’Hyères pour obtenir un titre en naturopathie classé niveau III au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Aide à domicile

Le vieillissement de la population est marqué par l’essor de métiers tels qu’aide à domicile. Cet assistant de vie répond quotidiennement aux besoins des personnes âgées dont il s’occupe. Il remplit diverses tâches telles que : faire des courses, cuisiner les repas, faire le ménage, aider à la toilette, etc.

Avec le nombre croissant des seniors, les aides à domicile sont régulièrement recherchés. Vous devez être titulaire au moins d’un BEPA Services aux personnes ou encore d’un CAPA option Service en milieu rural pour accéder à cette profession. Vous avez aussi de bonnes chances avec un Bac Pro Accompagnement, soins et services à la personne.

Auxiliaire de vie sociale

L’auxiliaire de vie sociale (ou AVS) assiste les personnes vulnérables, malades, handicapées ou dépendantes à réaliser des actes qu’elles ne sont plus en mesure d’accomplir toutes seules. Cet emploi est le plus souvent exercé par des femmes. Elles ont pour mission de faciliter le lever, le coucher, la toilette, les soins d’hygiène, la cuisine et les tâches ménagères. Pour exercer en tant qu’AVS, vous devez disposer d’un Diplôme d’État d’Accompagnement Éducatif et Social (ou DEAES) de niveau CAP. Tout comme pour l’aide à domicile, cette profession fait partie de celles qui recrutent le plus à cause du vieillissement de la population.

Aide-soignant

Un rapport du ministère du Travail et du centre d’analyse stratégique affirme que le métier d’aide-soignant se situe en deuxième position des métiers porteurs à l’horizon 2021 – juste derrière les aides à domicile. Cela s’explique par les départs en retraite en cascade dans les années à venir.

Le rôle de l’aide-soignant est de porter assistance aux patients qui se trouvent dans l’incapacité d’accomplir par eux-mêmes leurs besoins élémentaires. Vous avez besoin d’un diplôme d’État d’aide-soignant (ou DEAS) pour exercer cette profession. Vous pouvez travailler aussi bien dans un Ehpad, un centre de rééducation, un hôpital qu’une maison de retraite.

Surveillant pénitentiaire

Être surveillant pénitentiaire offre de nombreuses perspectives. Vous pouvez déboucher sur le métier de surveillant brigadier ou occuper des fonctions encore plus importantes comme premier surveillant, major pénitentiaire, lieutenant, capitaine, etc.

Les chances de trouver un poste de gardien de prison sont grandes, car les recrutements se multiplient dans le secteur ces dernières années. Vous devez être titulaire au moins du brevet des collèges pour pouvoir passer le concours permettant d’y accéder.

Préparateur de commandes

La mission de ce professionnel de la logistique est de préparer les marchandises destinées à être expédiées ou stockées. Il est entre autres en charge de la réception des produits, du contrôle de conformité, de la préparation des commandes, de leur emballage ainsi que de leur acheminement.

Un préparateur de commande peut intervenir dans plusieurs domaines (textile, automobile, transport, etc.). Si un diplôme n’est pas nécessaire pour exercer cet emploi, il est essentiel de posséder un Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité (ou CACES) afin de manipuler les transpalettes et les chariots élévateurs.

Mécanicien

Cette profession, principalement occupée par des hommes, a pour mission d’assurer la remise à niveau des véhicules. Le développement des fonctionnalités numériques dans les voitures nécessitent que les mécaniciens actualisent leurs compétences en permanence.

À l’heure actuelle, les concessionnaires de grandes marques, les centres de réparations rapides et les centres automobiles continuent d’offrir des opportunités d’embauches. Plusieurs formations permettent de devenir mécanicien. Il s’agit du CAP maintenance des véhicules option voitures particulières, du MV – maintenance des véhicules ou encore du pro MV – maintenance de véhicules options voitures particulières.

Community Manager

Le travail d’un community manager consiste à créer, réunir puis fidéliser une communauté pour les grandes marques. Cet expert est indispensable dans la stratégie marketing d’une entreprise, car il a une bonne connaissance des besoins de son audience et veille à son e-réputation en cas de crise d’image. Il est aussi qualifié pour acquérir de nouveaux abonnés en utilisant des méthodes comme le référencement, le monitoring et le partage de contenus. Les recruteurs exigent au minimum un BTS Communication à l’embauche.

Jardinier

Le jardinier travaille en pleine nature pour entretenir et redonner du charme aux espaces verts. Afin d’exercer ce métier, vous devez posséder une bonne condition physique ainsi que quelques connaissances en botanique. Bien qu’il soit possible de devenir jardinier même sans diplôme, être titulaire d’un CAP agricole jardinier paysagiste ou d’un BTS aménagement paysage (ou production horticole) est un plus pour attirer les recruteurs.

Emilie M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page